Depuis la promulgation de la loi handicap, les MDPH ou les Maisons Départementales des Personnes Handicapées s’occupent d’accompagner les personnes à mobilité réduite à effectuer leurs démarches administratives ainsi que leur projet de vie. En plus d’aider les personnes handicapées à monter leur dossier de financement pour faire valoir leurs droits, l’organisme aide les ayants droit à obtenir une aide financière non négligeable dans l’aménagement de véhicule handicapé.

L’aide à l’aménagement de véhicule handicapé du MDPH

Les MDPH proposent dans le cadre de la prestation de compensation handicap une aide à l’aménagement technique des véhicules de TPMR. L’obtention de cette aide nécessite quelques conditions d’éligibilité telle que le fait de résider de manière durable en France, avoir moins de 60 ans et avoir un handicap définitif ou d’une durée d’au moins un an.

L’invalidité doit générer une difficulté absolue ou grave dans la réalisation de 1 ou 2 activités essentielles à la vie courante. Les personnes qui ont droit à l’aide de la MDPH pour aménagement de véhicule handicapé peuvent bénéficier d’une aide pouvant atteindre jusqu’à 5000 €. Le montant de l’aide financière varie en fonction du coût de la transformation. Pour qu’un dossier soit étudié et accepté, il faudra patienter entre 6 à 12 mois. La durée varie selon les départements.

Aides financières de l’Agefiph, FIPHFP et prestation de compensation

L’aide de l’Agefiph est plafonnée à 4575 € lorsqu’il s’agit d’un achat de véhicules. Quand il s’agit de la participation au coût de l’aménagement du véhicule, cette subvention est inférieure à 50 % du montant total de l’opération. Cette aide financière est plafonnée à 9150 €. L’aide du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) est réservée aux personnes handicapées travaillant dans la fonction publique. Quant à la prestation de compensation, elle peut être affectée à des charges relatives à l’aménagement de véhicule handicapé. Le montant de la subvention est égal à 5000 €, elle est accordée pour une période de 5 ans.

Aide de la sécurité sociale et aides à la mobilité

La CPAM peut parfois accepter de financer le montant de l’aménagement de véhicule handicapé. Cette aide financière exceptionnelle ou accordée au titre de prestations supplémentaires varie selon les crédits disponibles et ressources financières du demandeur. L’aide à la mobilité est une aide financière qui s’adresse à différents statuts de personnes handicapées : salariés, travailleurs indépendants, demandeur d’emploi et détenteur d’une promesse d’embauche, stagiaires de la formation professionnelle pour une aide ponctuelle couvrant seulement les frais de trajets, étudiants de l’enseignement supérieur en stage obligatoire.